C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Machine Lapholle à la frontière du réel

Comedie / Daily City Le Canard /
par DragonRouge

Sophie Styckation

RESPONSABLE DE LA CRéATION

À cause d’une surdose de travail, Machine Lapholle a craqué la semaine dernière.


Pour en savoir plus, nous l’avons interrogée dans sa chambre d’hôpital.

Soso: « Machine bonjour, comment te sens-tu maintenant? Rétablie?
Mac: ça va bien.

LA PRÉPARATION DE LA MISSION MARSMARINER EST UN CASSE-TÊTE TECHNIQUE ET FINANCIER, EN ESPÉRANT QU'IL NE DEVIENNE PAS NON PLUS UN CASSE-TÊTE RELIGIEUX SELON LES RÉVÉLATIONS QU'IL POURRAIT ENGENDRER.

Je me sens bien maintenant. Ma tête était devenue un véritable chaos. J’avais beaucoup de projets en route et j’ai commencé à tout trier dimanche dernier, à vraiment lister tout ce qu’il fallait faire pour figer ma stratégie de nouvelle présidente. Lorsque j’ai terminé, je me suis sentie tout à coup complètement vide, et j’avais bu pas mal de café c’est vrai, j’ai eu des étourdissements et j’ai été prise de panique.

J’ai téléphoné à Annie Versaire. Après je ne me souviens plus, mais je sais qu’elle m’a emmenée ici et je crois que j’en avais besoin.
Soso: Quels sont les projets que tu as passé en revue?
Mac: Tous les projets importants pour Sciensolutions. C'est-à-dire que pour Sciensolutions elle-même, la stratégie pour développer les nouvelles variantes de la navette Carton, finir notre avion régional qui ne fait qu’être retardé, mettre un point d’orgue à la recherche de la voiture automatique Filante, que doit-on changer à la base Lunaire qui vieillit, comment l’ouvrir à la concurrence…
Pour Air Lune, c’est se recentrer sur ce qui marche, affiner notre offre commerciale, la moderniser car les passagers que nous avons aujourd’hui ne sont plus dans un esprit pionnier comme c’était le cas il y a quatre ans. C’est définir une stratégie maline concernant les vols en Europe pour éviter de perdre de l’argent, tout en touchant plus de marchés partout dans le monde.
Soso: Et pour le projet MarsMariner, dont tout le monde attend des nouvelles, avez-vous décidé de le maintenir?

LA MISSION MARSMARINER EST UN GOUFFRE FINANCIER

Mac: Tout le monde a envie de débuter la mission Ma MarsMariner et je suis sans doute l’une des plus ferventes protagonistes. Il est sûr que nous allons la relancer. Le problème actuel, c’est que nous n’avons pas les fonds nécessaires pour nous lancer dans cette mission en étant sûr que nous aurons assez d’argent pour suivre le vol jusqu’à la fin, un an plus tard.

Et notre idée n’est pas d’improviser alors que la fin de la mission, donc ce qu’elle va rapporter, est particulièrement importante. Alors malheureusement, il va falloir attendre que nous ayons épongé Air Lune de ses dettes pour relancer la mission proprement.


 Je suis aux carrefours de deux théories de l’énergie


Soso: Je me rends compte que l’ensemble de ces projets demande une réflexion poussée et une connaissance approfondie des spécificités de chaque détail, tout en gardant une vue globale de la situation. Est-ce que les employés ont pris connaissance de cette nouvelle stratégie?
Mac: Non, tout cela leur sera présenté au cours d’une conférence extraordinaire à Cullignargues, probablement en fin de semaine prochaine. Je ne voudrais pas me surmener. Et puis, entre-temps… je dois dire qu’il m’est venu à l’esprit comment on pourrait réaliser la télétransportation. Après mon voyage dans le passé, après mes recherches sur un micro-ondes qui refroidit, je suis aux carrefours de deux théories de l’énergie. D’une part, avec le micro-ondes, on s’attaque au cœur de l’atome, et on réalise qu’il ne s’agit, c'est-à-dire aussi tout ce qui nous entoure, que d’électricité, de champs électriques. En effectuant une photographie «électrique» de l’ensemble électrique d’un corps humain par exemple, on peut le recréer à un autre endroit, avec le même esprit.

Avec le voyage dans l’espace plus rapidement que la vitesse de la lumière, on s’attaque aux photons et on visualise le passé.

À la croisée du futur et du passé, je dois donc maintenant m’y retrouver avec… mon présent. » [rires, ndlr]


découvrir



Obtenir

Chroniques sur le même thème

daily_city_le_canard

Ann O’Neem révèle tout


daily_city_le_canard

Ann O'Neem laisse tomber le masque


daily_city_le_canard

Les révélations fantastiques






Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2021
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales