C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Ils veulent tuer le point virgule!

Comedie / Daily City Le Canard /
par DragonRouge

Annie Croche

JOURNALISTE MUSIQUE ET ARTS

Guillemette le Point me le rappelait l’autre jour: avec le désir avoué de faire des phrases plus incisives, plus courtes comme les rédactions de journalistes le préconisent, ou avec des auteurs qui veulent être plus directs, moins pesants dans leurs constructions de phrase, le point-virgule est en danger.



 Un style efficaces essentiel épuré à outrance

Les textes qu’on veut toujours plus efficaces, essentiels, sans digressions, épurés, se répandent à son détriment.

«Le problème principal du point-virgule», analyse Sophie Styckation, auteure d’articles dans un célèbre hebdomadaire et conceptrice de sagas, «vient du fait qu’on ne sait pas vraiment comment l’utiliser: ce n’est pas une virgule, ni un point, il marque un arrêt, mais pas trop long. En bref, le point virgule représente une idée de nuance dont l’époque actuelle se distancie toujours plus, épousant un état d’esprit populiste de raisonnement facile et purement binaire»


 La virgule forte

Au 18ème siècle, on l’appelait «la virgule forte» et il avait donc le rôle délimiteur de deux idées exposées en une même phrase, ou une précision sur l’idée déjà exposée dans la première partie de la phrase. Puis le point-virgule a pris peu à peu le rôle de médiateur entre deux idées opposées ou parallèles dans une même phrase…

Finalement, si on peut encore le trouver aujourd’hui, le symbole marque une respiration dans une phrase; un petit havre de paix et de bonheur épicurien dans un monde à cent à l’heure.


 La ponctuation pourtant donne tant de relief à un texte.

Certains auteurs ne s’en cachent pas; ils veulent carrément le voir disparaître.

À L'OCCASION DE CET ARTICLE HARRY COVER A RÉALISÉ UN COLLAGE TEMPETE INTERROGATIVE. MALGRÉ CE QU'ON POURRAIT CROIRE L'EXISTENCE DES SIGNES DE PONCTUATION N'EST PAS GRAVÉE DANS LE MARBRE EN TÉMOIGNENT LES FEU POINTS D'IRONIE* ET POINT D'AMOUR, AINSI QUE LES CRÉATIONS PLUS CRÉATIVES TELLES QUE LES POINTS EXCLARROGATIFS, D'ACCLAMATION, DE DOUTE IMAGINÉS PAR HERVÉ BAZIN OU LA LÉGÈRE VIRGULE D'EXCLAMATION QUI PERMETTAIT D'EXPRIMER UNE SURPRISE DANS UNE PHRASE ET DE POURSUIVRE COMME SI DE RIEN N'ÉTAIT.

Par exemple, cette écrivaine qui a voulu garder l’anonymat, C.F. «je ne vois pas l’utilité de ce non-sens absurde qui donne deux significations en même temps: tel un Bayron qui ne sait s’il est à gauche ou à droite, comment s’arrêter sans s’arrêter?».

Les auteurs d’aujourd’hui vont il mener le point virgule au Panthéon des signes de ponctuation bafoués?

Le point d’ironie, censé signifier qu’une phrase doit être prise au 2d degré; le point d’amour ont fait tôt ou tard les frais de leur ambigüité d’utilisation.

Couramment, on constate la multiplication des points d’interrogation l’un derrière l’autre pour soutenir une exclamation!!! Verra-t-on un jour apparaître des points de suspension exclamés ou s’interroger?

La ponctuation est pourtant essentielle; la subtilité de son placement peut faire la différence entre la paix et une troisième guerre mondiale.

Corée? du Nord Russie, arrêtez! Tirer;nous‘»riposterons ..

En conclusion, il est important de sauver le point virgule en voie de disparition. Pour ouvrir une parenthèse positive, il est un domaine où le point virgule conserve toute son importance: l’informatique. Nombreux sont les langages de programmation qui recourent au point virgule pour terminer une instruction, et on n’est pas prêt d’y mettre un point.


*qu'on peut encore parfois trouver chez notre concurrent le Canard enchaîné
L'auteure de cet article, Annie Croche, a été proclamée Grande Instrigatrice de la Lange Française par le Daily City

découvrir



Obtenir

Chroniques sur le même thème

daily_city_le_canard

Les pellicules qui sÂ’accrochent


daily_city_le_canard

Une guillemette insurgée des tirets...


daily_city_le_canard

Bienvenue en 2013






Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2022
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales