C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Ses fiches de salaires sont sur une comète

Comedie / Daily City Le Canard /
par DragonRouge

Jude Abricot

PRéSIDENTIFRICE INTERNATIONAL

Cela fait maintenant près de 5 ans que la pseudo-scientifique Machine Lapholle est à la recherche de ses fiches de salaires perdues. Après les avoir entraperçues au cours d'un voyage dans le temps, il lui en manquait toujours deux. Mais c'était sans compter sur une découverte extraordinaire...


LE CLICHÉ QUI A PERMIS DE DÉTECTER LES FICHES DE SALAIRE MANQUANTES

c'est au cours d'une banale étude de la surface de la comète 67P Churyumov-Gerasimenko qu'une observation plus qu'incongrue a été faite, et cela, au centre spatial Cullignarguais.


Des fiches de salaires sur la comète

Parmi les deux dernières fiches de salaires manquant à la scientifique de génie pour faire valoir ses points-retraite, et qui semblaient volatilisées, on aurait retrouvé la trace... sur la comète où a eu lieu, pour la première fois de l'histoire de l'humanité, un acométissage en novembre 2014.

Or, en observant à la loupe le sol de la comète en vue de recueillir des informations sur la mollassité du sol pour choisir les pneus qui devront équiper le vaisseau Adeos Polder, le premier qui se posera sur Mars en principe avant la fin de l'année prochaine, une des scientifiques a observé des papiers coincés dans un coin de la comète glacée. En appelant Machine Lapholle pour lui montrer sa découverte, cette dernière a reconnu ses fiches de salaires manquantes

LA ZONE ENTOURÉE EN JAUNE, GROSSIE.


 Un besoin urgent de sauver ces images

L'image, photographiée depuis la sonde Rosetta est en revanche trop floue pour permettre toute exploitation par les organismes de retraite: il faut procéder à de nouveaux clichés. Or, dans à peine quelques jours, à l'issu de ce programme de recherche, la sonde Rosetta va être précipitée au sol de la comète et réaliser des clichés supplémentaires...

Machine Lapholle a saisi l'occasion pour demander à ce que l'appareil photo soit positionné vers ses fiches de salaire, afin de les transmettre avant épuisement total des batteries.


Comment en est-on arrivés là?

Reste à savoir, dans le cas où on arriverait vraiment à lire les fiches de salaire, comment elles ont bien pu réussir à se coller sur la comète en question, actuellement très proche du soleil.

La spationaute-journaliste du Daily City n'était malheureusement pas joignable pour répondre à cette question, mais la communauté scientifique semble réagir avec consternation suite à sa demande si étonnante de photographier ses documents alors qu'on se demande comment ils ont pu y atterrir...


Chroniques sur le même thème

daily_city_le_canard

2015 année voyante


daily_city_le_canard

Le discours de Pâques de M.Lapholle et P.Tard


daily_city_le_canard

Grande allocution de la grande scientifique...



Commente!

1 commentaire - poster un commentaire :)
JESUISUNETOMATE n'est-ce pas la classe quand meme de raconter que ses fiches de salaires sont sur une comète. Moi j'ai vraiment une vie très ordinaire en comparaison vu que mes fiches de salaires sont dans une boite en plastique dans mon armoire IKEA. ce qui est vraiment banal. à la rigueur, ma seule originalité rigolote serait que l'armoire en question se trouve sous un panneau solaire qui rime avec salaire.



Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2022
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales