C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Des années en arrière

Comedie / Daily City Le Canard /
par DragonRouge

Barto Soumpcion

BARTò SOUMPçIòN EST UN JEUNE JOURNALISTE ARGENTIN SPéCIALISé DANS LES PHéNOMèNES SOCIéTAUX

Décryptage des voyages incessants vers le futur ou le passé que la pseudo scientifique Machine Lapholle aurait pu organiser en profitant de l'inattention collective générale des fêtes de fin d'année...



 Durant les vacances de Noël, elle a voyagé dans le temps


Que faisait Machine Lapholle pendant ses vacances de Noël cette année?

UN SAUT QUANTIQUE

De nombreux lecteurs ont eu la puce à l’oreille à l’écoute de l’absence de nouvelles de la scientifique depuis décembre.

Elle a tenu dans un premier temps à rester discrète mais elle a finalement décidé d'assumer l'aventure et expérience extraordinaire pour l'humanité qu'elle a réalisé durant les vacances de Noël: elle a (à nouveau) voyagé dans le temps - la première fois qu'elle l'avait fait, elle s'était mise toute la communauté scientifique à dos.


 Retrouver l'endroit où elle avait rangé ses fiches de paye des années 80

Depuis toujours Machine Lapholle est passionnée par la physique quantique et cherche à trouver la source d'énergie propre et inépuisable telle celle qui anime le soleil.
Son premier et dernier voyage dans le temps avait tenu place il y a deux ans, pour une raison bien différente: retrouver l'endroit où elle avait rangé ses fiches de paye des années 80 passées à Hawaï, pour pouvoir percevoir sa retraite et nourrir les nombreuses bouches qui coassent à son domicile.

Cette fois, c'était pour le pur bonheur de voyager dans le temps que Machine Lapholle a sauté dans une navette Carton inutilisée à Cullignargues et l'a poussée à sa vitesse maximale en tournant dans le sens inverse de la lumière.


 Machine Lapholle raconte avoir effectué un «bond quantique»



Au bout de deux jours, elle a ainsi pu visualiser des évènements passés en famille plein de bonheur. Par un hasard qu'elle ne sait toujours pas expliquer dans cette quête très expérimentale de la maîtrise de la 4ème dimension, Machine Lapholle raconte avoir effectué un «bond quantique» et avoir pu apercevoir ce que serait le Daily City en 2037!

Nous accorderons [ou accordéons pour les plus bêtes que cet article dépasse NDLR] prochainement tout l'espace rédactionnel à la (p)réplication de cette parution exceptionnelle.

La scientifique, refuse catégoriquement d'emporter d'autres personnes lors d'un voyage dans le temps, car cela serait trop dangereux.
Actuellement désireuse de passer plus de temps avec sa famille elle est à la fois béate et en même temps nerveusement très perturbée de ce voyage.

Celle qui apprend à mesurer le temps prend ainsi en ce moment des vacances à rallonge, et ce sans avoir à voyager dans le temps!


découvrir



Obtenir

Chroniques

daily_city_le_canard

Un retour mitigé






Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2021
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales