Le frigo pour tous

Daily City le Canard papier / société / 2013-03-25.pdf

par Eddie Theur, paru le lundi 25 mars 2013

C’est la tendance du moment, après la poule sur le balcon: un frigo pour tous.



La planète ne tourne plus rond.

Face à cette menace écologique, certains prennent le parti de la radicalisation. Moins souriants et plus militants, les urbains écolos et bio-consommateurs durcissent le ton et transforment leur mode de vie en morale.

Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux, habitants d’immeubles, à promouvoir le concept du frigo partagé: au lieu d’avoir dix frigos qui tournent à vide et qu’on remplit de trois yaourts et d’un plat Nonoprix tous les deux jours, pourquoi ne pas n’en avoir qu’un seul, plein?

En plus, cela résout le problème des provisions à finir à la va-vite avant le départ en vacances, et des vers qu’on retrouve au retour, gigotant dans la porte.


 Un système juridiquement peu codifié

Yaourts proches de la date de péremption, charcuterie encore emballée, fromage, pain, fruits et légumes, boissons...

Les étagères accueillent toutes sortes de victuailles, y compris lorsqu’on a acheté 10 clémentines mais qu’on s’est trompé d’espèces, les préférant plus acides par exemple.

ET DU FRIGO APPARÛT LA LUMIÈRE. LE PARTAGE NE SOLUTIONNE CEPENDANT PAS À COUP SÛR LA SITUATION BIEN CONNUE DU FRIGO VIDE.


L’astuce consiste à tenir un registre de qui apporte quoi, puisque ce type de partage est juridiquement peu codifié; c’est sur la confiance que reposent les échanges entre résidents.

Une appli permet de mettre à jour les stocks sur un site internet social. L’avantage incontestable, en plus de l’économie d’énergie, c’est de réduire le gaspillage de nourriture comestible et d’améliorer les relations entre résidents.

Reste qu’à l’idéal «Bonjour Mme Rodriguez, elles étaient délicieuses vos pâtes d’hier», faute de nettoyage partagé, ce sera l’alerte à la listériose.


découvrir ce Canard



Obtenir


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs société cuisine culture environnement fait divers pastafarine 

Eddie Theur

En année sabbatique / Conseiller de Rédaction vacataire




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2019
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales