L’incendie du club cinq-sept

Daily City le Canard papier / drame / 2013-11-01.pdf

par Ann O`Neem, paru le vendredi 1 novembre 2013

Série Grande Catastrophe. Localement connue, le dancing de la D520 à Saint-Laurent-du-Pont enIsère inaugurée en avril 1970 attirait la jeunesse de l’Isère, de Chambéry de Voiron ou de Grenoble.


La nuit du 1er novembre 1970, il fut le lieu de la pire catastrophe française depuis 1945.

Le bâtiment récent n’avait pas de fenêtre et abritait au rez-de-chaussée une piste de dance, un bar, avec des décors de fausses grottes réalisées en papier mâché; un escalier en colimaçon menait à une galerie qui contenait des alcôves et des grottes décorées de polyuréthane.


Cette nuit-là le club était plein pour assister au live du groupe de rock Parisien Storm

Une allumette mal éteinte alluma une mousse de fauteuil, mais très rapidement l’ensemble du décor s’embrasa. En plus d’être inflammables, les matériaux dégageaient de la fumée toxique. Les occupants commencèrent à s’échapper par l’unique entrée, dotée d’un tourniquet vertical qui ne tournait que dans un sens, car les issues de secours avaient été bloquées pour stopper les potentiels resquilleurs.

Lorsque l’incendie se transforma en brasier par l’appel d’air, 30 personnes s’étaient échappées, dont l’un des gérants du club, qui dut aller prévenir les secours au village puisqu’il n’y avait plus de téléphone disponible à proximité.

À leur arrivée, le toit de métal s’était effondré et bien que les issues de secours aient été forcées au dernier moment, seule une rescapée avait pu échapper à l’enfer des flammes. On dénombra 140 victimes carbonisées, et 6 blessés graves dont 4 moururent lors de leur transfert. Les victimes étaient toutes âgées entre 17 et 30 ans, en incluant deux des employés et les 6 membres du groupe Storm.

L’enquête a montré que les tests de sécurité, pourtant obligatoires, n’avaient jamais eu lieu et qu’il n’y avait pas d’extincteurs.

Le maire de St-Laurent et le Secrétaire Général furent démis de leurs fonctions alors que le gérant rescapé fut jugé et écopa de deux ans de prison avec sursis.

Étrangement, ce fut aussi le 31 octobre 1998 pour une fête d’Halloween que 68 jeunes sont morts en Suède dans des circonstances similaires. Ou dans une boîte de nuit en Chine en 1994 (234 morts), en Argentine en 2004 (194 morts), en Chine en 2008 (44 morts), à Bangkok en 2009 (59 morts), ou récemment en Janvier 2013 au Brésil (235 morts)...


découvrir ce Canard



Obtenir


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs drame émotion fait divers histoire société 

Ann O'Neem

Journaliste fantomatique ex-espionne




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2020
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales