Le paradoxe de Fermi

Plus / raumzeitlich

bei Machine Lapholle, am Dienstag, 28. Februar 2017

S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc?


Fermi, un physicien Italien, impliqué dans le projet Manhattan à New York (la première bombe nucléaire) en 1938 demandait à ses amis où ses trouvaient les extra-terrestres.

Fermi se demandait comment cela pouvait être possible qu’on n’ait jamais vu d’extra-terrestres sur la Terre alors que le Soleil fait partie d’une des plus jeunes étoiles de la Galaxie.

LE MODÈLE CORALLIEN DE COLONISATION DU SYSTÈME GALACTIQUE DÉCRIT LA RÉPARTITION PROBABLE DES CIVILISATIONS POSSIBLES AU SEIN DE LA GALAXIE. UN ASTRONOME ITALIEN A ESTIMÉ QU’IL FAUT ENVIRON DEUX MILLIONS D’ANNÉES POUR QUE L’HUMANITÉ NE VOYAGE À TRAVERS LA GALAXIE. MAIS CE MODÈLE EST BASÉ SUR LES TECHNOLOGIES DÉTENUES PAR LES HUMAINS ET NON UNE NAVIGATION DE L’ESPACE-TEMPS TEL QUE LE FUTUR LE LAISSERAIT ENTREVOIR.


Le soleil est-il un cul de sac?

Cette question et sa résolution, compte tenu d’une vision Corallienne de la colonisation galactique , l’ont travaillé jusqu’à sa mort, sans qu’il ait l’occasion de rencontrer des extra-terrestres. Son paradoxe se résume ainsi : « pourquoi ne rencontre-t-on pas d’extra-terrestres alors que la galaxie et au-delà sont telles qu’on devrait de façon statistique pouvoir en rencontrer.

Les limites du paradoxes tiennent au fait qu’il existe probablement des civilisations extra-terrestres mais qui n’ont peut-être pas de dessein colonisateur, à la différence des humains, ou qui se résument peut-être simplement à un modèle bactériologique ou de vie peu évoluée. Des civilisations extraterrestres certainement plus sages et plus anciennes que la nôtre existent peut-être, mais elles peuvent refuser d'interférer avec notre histoire pour ne pas nous pousser à la destruction. Une rencontre pourrait alors avoir lieu lorsque l'humanité serait plus avancée technologiquement et spirituellement.

La question est donc de débattre :
- sont-ils là ?
- existent-ils mais n’ont-ils pas encore communiqué ?
- ils n’existent pas.

Dans le dernier modèle, la Terre est unique, phénomène rare où le hasard aurait « bien » fait les choses. Dans ce cadre, on peut se demander à quoi bon payer ses impôts.



Tags raumzeitlich das pure Ballon Emotion Essay Ausdruck Phantasterei Geschichte Erfindung Japan Rastafari Philosophie Physik und Chemie Reportage Traüme Wissenschaft Gesellschaft Forum reisen Ginny McCrazy 

Machine Lapholle

Füge deinen Kommentar hinzu!

2 Kommentare - kommentieren
JESUISUNETOMATE si elle se pose tant de questions que la majorité des gens n'ont pas le loisir de se poser alors qu'elle aille faire un tour sur le soleil et elle nous racontera ses conclusions.
CHAMBOURCY J'ai beau adorer Madame Lapholle je crains vraiment qu'elle n'aille pas très bien en ce moment. Elle se pose trop de questions existentielles.



Die Chroniken, Geschichte, Figuren und Firmenbei PuzzFuzz sind rein fiktiv.
Ähnlichkeit mit bestehenden Personen, Firmen und Handlungen sind rein zufällig und nicht beabsichtlig.

Alle in PuzzFuzz erstellten Geschichten, Situationen und Charakterien sind urheberrechtlich geschützt und dürfen nicht ohne Genehmigung von PuzzFuzz und ihren jeweiligen Autoren vervielfältigt oder kopiert werden. PuzzFuzz © 1995-2019
Alle Zeichnungen, Bilder und Texte sind vom Autor - keine Kopie erlaubt
AGB | Kontakt | Impressum