Le grand train vert est sur les rails

Plus / inventions

par Maggie Move, paru le vendredi 6 janvier 2017

Et si la course aux étoiles se poursuivait sur Terre? Le dernier maillon du réseau Cullignarguais se dessine cette fois sous la forme de rails


ILLUSTRATION DU COYOTE EXPRESS RÉGIONAL PARCOURANT LES VERSANTS ENNEIGÉS DU MASSIF CENTRAL

Les habitants de Cullignargues rêvaient depuis longtemps d'oublier leur relatif isolement des agglomérations alentours, Air Lune et Sciensolutions l'auront réalisé pour eux.


Un grand serpent vert qui se mord la queue

Lancé il y a quatre ans, le projet avait alors été imaginé comme un train-téléphérique. Mais la vitesse, la stabilité, le confort (surtout lors de rafales importantes) et surtout la capacité auraient été limités.

Des nouvelles études de marché ont montré qu'un train rapide pourrait désenclaver à la fois Cullignargues vers les métropoles d'Aurillac (en 20 minutes) et Clermont (en 38 minutes), notamment pour le personnel et les chercheurs d'Air Lune et Sciensolutions, du celestoport, de la maintenance, des pompiers, tandis que les bassins de ces agglomérations auraient alors accès à un reseau spatial et aerien jamais vu et avec des connexions optimisées, notamment pour les bagages qui voyageront dans un compartiment spécial.


 Un nouveau tracé rogné à 2 milliards

Pour offrir un service rapide, Sciensolutions a financé un nouveau tracé à 2 milliards tout en rognant sur les frais d'achat, ayant négocié avec les propriétaires des terrains des vols gratuits à vie dans la plupart des cas; la ligne n'est pas électrifiée. Voilà comment la ligne vers Aurillac a pu être bouclée fin décembre, et le premier train atteindre les hauteurs de Cullignargues ce mercredi.

La portion vers Clermont devrait être terminée au milieu de l'année; la mise en service étant prévue en octobre prochain


La gare se trouvera sur la Lune

Afin de contourner la législation en vigueur n'autorisant sur le territoire national aux opérateurs privés de n'effectuer que des liaisons internationales et en cabotage, Air Lune a dû implanter la gare ferroviaire de Cullignargues sur un territoire déclaré annexe à la Lune.

Le service sera géré par une filiale d'Air Lune, Coyote Express Régional. Les convois devaient être mus par une locomotive diesel mais les trois exemplaires récupérés d'occasion seront en réalité transformés par Sciensolutions pour recevoir des moteurs à infusion fusionnelle, économiques et écologiques.

Les trois rames Coyote, peintes en vert et noir, porteront des noms de parfums de thé: Oolong, Darjeeling et Pekoé


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs inventions affaires environnement physique-chimie sciences société voyage air lune Sciensolutions 

Maggie Move

Directrice des Finances et des Ressources Cubaines

Commente!

1 commentaire - poster un commentaire :)
JESUISUNETOMATE Une question pratique parceque je suis intéressée mais JE NE SOHAITE PAS DEPENSER DES FOLIES, si le projet a couté si cher qui va payer? Sera t-il nécessaire de disposer d'un Passeport Spatial si la gare se trouve sur la Lune? Sera ton en apesanteur ? Je trouve que le passeport spatial est torp cher.



Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2020
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales