Paule Igone jugé trop gentille

Plus / politique

par Marie Nade, paru le jeudi 01 septembre 2016

Paule Igone serait jugée trop gentille, selon un sondage du mois d'août réalisé le long des plages Françaises. Une cliché qui est faux rétorquent son équipe de campagne



Un trio à tout faire

C'est que pour le moment l'équipe de campagne n'est composée que de trois personnes: Paule Igone, Son mari et sa fille.

Paule Igone qui a acheté une camionnette-bar pour la campagne, peinte en rouge au slogan de son parti le Parti des Incroyables, parcourt la France à la rencontre de tous ceux qui se sentent oubliés par la politique pour à la fois obtenir ses signatures et convaincre les habitants qu'un nouveau système est possible, plus moderne, s'appuyant sur la responsabilité de chacun de faire avancer le monde en respectant les autres et la nature, en refusant l'idée d'être une femme providentielle héroïne chargée du sauvetage de la France.

SI LA MÉTÉO LE PERMET, PAULE IGONE SOUHAITERAIT ALLER DANS LES TERRITOIRES D'OUTRE-MER AFIN DE PROFITER DU SOLEIL ET DU RÉSERVOIR DE VOIX GENTILLES. ELLE EST ÉGALEMENT POPULAIRE EN ALLEMAGNE, OÙ ELLE RÉSIDE.

" Cet argumentaire ainsi que cette structure sont populaires, mais ne sont pas assez populistes", juge une observatrice reconnue du monde politique, Marie Rouana. Et ne collent pas avec la grandeur que certains attendent encore de la France et donc de la Fonction Présidentielle.

Paule entend annoncer son équipe ministérielle avant les élections, afin de gagner en crédibilité et pourrait le faire avant la fin du mois.


Des avis qui divergent

Pour tous ceux qui connaissent bien Paule Igone, l'image d'une personne trop gentille ne colle en rien à la réalité. "Paule a une poigne et une détermination à obtenir ce qu'elle veut", "Elle a démontré maintes fois qu'elle savait taper du poing sur la table et elle impose le respect", témoignent ceux qui la connaissent vraiment. Jusqu'ici elle aurait surtout cherché à adoucir son image sulfureuse et sa façon de parler jugée très directe.


 Une campagne de clashes

"Si la mayonnaise ne prend pas, il faudra faire une campagne de clashes" analyse Marie Rouana. "Il faudra y aller fort, faire des petites phrases mesquines pour descendre les autres candidats car les électeurs, donc les médias, veulent du conflit, des insultes, du scandale".

C'est là où la présence ou non d'Ann O'Neem dans les futurs administrables pourrait servir les intérêts de la candidate à l'hexagone Paule Igone, en déballant les pièces maîtresses à conviction des affaires cachées de ses rivaux.


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs politique conseils agiles culture société Paule Igone le parti incroyable 

Marie Nade

Journaliste Envoyée spéciale

Commente!

2 commentaires - poster un commentaire :)
CONNASSE Apparemment il y a une pénurie de papier toilettes en france j'ai entendu dire au poste ce matin que le livre de son concurrent Barzoka s'était vendu à plus de 200000 exemplaires si elle veut se faire de l'argent et être populaire elle n'a qu'à se dépêcher d'en écrire un pendant le week-end et le publier lundi!
SYLVIANEGOURDIN J'aime beaucoup la moquette mise en valeur sur le fond de la page. C'est Paule Igone qui l'a choisie elle-même? Ca fait effectivement très rustique, très vieille Franche et je ne sais pas si c'est très vendeur de nos jours.



Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2019
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales