C'est une chronique sole noire!


Tu bénéficies d'un accès exceptionnel pour découvrir une chronique SOLE NOIRE sans être connecté - maximum 2 par semaine.
Pour profiter de toutes les chroniques en illimité ou nous suivre, procure-toi ton Pass ici

Comment profiter de l'été sans piscine?

Plus / vie de la rédaction

par Jessica Rote, paru le mercredi 6 juillet 2016

Suite à un test qui a mal tourné, la pataugeoire, la piscine du siège du Daily City telle que prénommée par les journalistes, a été détruite. Une situation qui embarasse l'équipe dans sa productivité


Chaque été les journalistes du Daily City se ravissent des longues journées ensoleillées car ils peuvent travailler en toute quiétude dans le cadre idyllique de la piscine du siège à Antibes, à l'ombre de pins parasols tout en sirotant une grenadine et en se concentrant sur leur créativité, mêlant l'utile à l'agréable.

Cette année pourtant, ce cadre de travail idéal leur manquera


 La piscine est tombée à l'eau

Suite à un malencontreux mouvement inopiné de la grue qui mouillait la baleine électronique dans la piscine d'Antibes, au début de l'année, afin de gagner du temps dans la réalisation de cette invention de Machine Lapholle - elle-même membre de la rédaction - la baleine électronique a heurté le côté du bassin à débordement, et le mur s'est effondré.

Résultat, une piscine qui s'est vidée de son contenu dans la mer en contrebas et un trou béant au lieu d'une belle piscine. Si la baleine électronique a été déplacée vers l'Atlantique pour reprendre plus sérieusement ses essais, les journalistes sont pantois

UNE PISCINE PERMET UNE CRÉATIVITÉ DÉBRIDÉE, EN TÉMOIGNE CETTE PASTÈQUE EN 2015, UNE CHOSE QU'ON NE RISQUE PAS DE VOIR CETTE ANNÉE

"L'idée de reconstruire la piscine est tombé à l'eau", témoigne Jude Abricot anonymement, car il n'y a pas de maçons disponibles avant octobre, ils sont tous occupés ou partis en vacances.


 Démissions en perspectives

Pourtant, il y a un os [ou un eau, selon l'accent]: le contrat de travail des journalistes stipule l'accès à une piscine durant les heures de travail de mai à fin septembre.

Des études à l'époque avaient amené Annie Versaire à faire construire une piscine plutôt qu'augmenter les salaires, car il est également démontré qu'un tel avantage favorise la proximité entre les employés (de se voir en maillot de bain sans doute), le sentiment de plénitude et donc augmente la créativité et l'efficacité du travail.

Or sans piscine, la direction craint une pluie de démissions en perspective. Un accord devrait être signé la semaine prochaine avec l'une des piscines de la ville "mais le cadre de travail et l'ambiance ne sont pas comparables" note Emma Serpillère, coordinatrice internationale.


Un danger pour tous

Si l'absence de piscine peut être perçue comme une menace pour la productivité de la rédaction du Daily City, l'OURSSAF pourrait aussi le voir d'un très mauvais œil et bannir l'accès aux bureaux, ce qui serait un drame alors que le journal cherche sa voie depuis qu'il a stoppé les parutions le 1er avril dans un poisson déguisé.

Il y a deux semaines, le Professeur Pétard, oubliant que la piscine était sans eau, a failli s'écraser sur le béton de la piscine vide en sautant du plongeoir pour un bain de minuit, à la lueur de la Lune. Si la bétonnière dans laquelle il a terminé sa course tête la première ne s'était pas trouvée là par hasard, la situation aurait pu tourner au drame.

Heureusement, la plage reste accessible et hier, Annie Versaire a annoncé avoir commandé sur internet une piscine gonflable, mais elle ne fera que 50cm de haut et 2 mètres de diamètre. Celle-ci devrait être affublée réalistiquement du surnom de pataugeoire!

à cette occasion, découvre le rafraîchissant tube de l'été sélectionné par Annie Croche "à la piscine".


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs vie de la rédaction créativité sport Annie Versaire Jude Abricot Prof. Peter Tard baleine 

Jessica Rote

Journaliste




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2020
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales