Le texte primé: des rois empâtés*

Daily City le Canard papier / concours / 2015-01-10.pdf

par SisterBéa, paru le samedi 10 janvier 2015


 Il confondit la notion de semaine avec la notion de mois

Il y avait eu un grave problème dans le calendrier de l’Avent.

En effet, le préposé aux bougies, illettré, s’était trompé: il confondit la notion de semaine avec la notion de mois. Ainsi, il alluma une première bougie en décembre, une seconde bougie en janvier, une troisième en février et une quatrième en mars.

Quand on songea qu’à ce train-là, Noël allait être fêté le dimanche suivant Pâques, on se dit qu’il y avait un problème. En retard de trois mois, les rois mages se mirent en route le 1er avril, une semaine avant Pâques, à la va-vite, pour rejoindre Jésus.


 Leurs cadeaux étaient si lourds...

Mais les rois mages étaient tellement en retard que les températures étaient déjà hautes, et ils peinaient à avancer. Leurs cadeaux étaient si lourds...

Alors qu’ils passaient à Jeddah, ils songèrent bien une minute à prendre un charter pour Nazareth, ils auraient moins de problème, mais la perspective de devoir payer des suppléments bagages astronomiques les firent rebrousser le chemin de l’aéroport.

Comme Balthazar avait amené dans son paquet cadeau un superbe gâteau aux pommes monté en trois étages circulaires, il décida de manger un des trois étages. Après tout, se dirent-ils en partageant le succulent gâteau, Jésus n’y verrait que du feu [ou de l'eau], et eux, ils joignaient l’utile à l’agréable.

Peu après Melchior en eut assez de traîner cette tonne de gadgets en bois plus ridicules les uns que les autres. Il les distribua à des enfants pauvres qui jouaient au bord de la route.

Enfin, Gaspard s’écria «le gaz part» lorsque ses bombes hydratantes, trop chaudes, laissèrent s’échapper l’eau qu’elles contenaient.

Las, tous les trois ôtèrent leurs couronnes, les vendirent et achetèrent une charrette qui leur permit, tardivement mais avant Pâques, de retrouver Jésus.

«Nous n’avons aucun cadeau, mais nous sommes là».

Cette année-là, le monde entier comprit le sens même du mot «présent»


*NDLR: il aurait finalement mieux valu des rois amputés.

découvrir ce Canard



Obtenir


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs concours créativité essai expression fable fantastique histoire nouvelle poésie 




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2019
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales