Doit-on tous être Charlie?

Daily City le Canard papier / politique / 2015-01-24.pdf

par Marie Rouana, paru le samedi 24 janvier 2015

Prétendre défendre la liberté d’expression et d’opinion, et en même temps insinuer qu’il faut tous être Charlie après le carnage sanglant de ses journalistes par des islamistes radicalisés, est un concept maladroit et contre-productif.


Pour être comme tout le monde?

On fait une hagiographie du journal plus que satirique qu’était Charlie Hebdo: au -delà de la liberté d’expression, l’état lui -même s’est affilié, avec le slogan «je suis Charlie» à la véhémence de ses traits tout sauf bon enfant.

Vis-à-vis des musulmans, cette démagogie est un abandon à la liberté de leur croyance car «Je suis Charlie» sous-entend leur non-reconnaissance.

Le recueillement national est salutaire, mais il met en valeur l’échec de la pensée de la politique et des artistes «de gauche», vautrée dans le consensus, ne s’adressant qu’à ceux qui sont déjà d’accord avec elle.

La pensée unique sur le mariage gay, l’intolérance religieuse, profitent finalement aux extrémistes, aux néoréactionnaires, et aux pseudo-écrivains défrayant la chronique par leurs raccourcis malsains. En amalgamant tout ce qui déplaît avec le terrorisme, n’est on pas là extrémiste?

Ne nourrit-on pas encore plus le terreau extrémiste ou les théories de la conspiration, lorsqu’on ne peut plus se moquer de certains jeunes de banlieue sous prétexte qu’on néglige le facteur social et psychologique de leur désarroi? Qu’on ne peut plus parodier certains gosses de riches sans mé- priser l’argent? Les pro-israéliens sans être antisémite? La censure existe!


La liberté d’expression veut tout dire.

Mais surtout qu’on peut être humaniste, refuser toutes les formes d'extrémisme et de barbarie et ne pas être Charlie!


découvrir ce Canard



Obtenir


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs politique drame philosophie société 

Marie Rouana

Journaliste politique




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2020
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales