Marie Rouana

Journaliste politique

Journaliste Marie Rouana a 23 ans, habite Paris. "Vous donner un autre regard sur le monde", tel est le credo que je me donne, chaque fois que j'écris un nouvel article pour le Daily City. Ce journal, qui est mon journal, m'a permis de prendre mes ailes, de devenir celle que je suis, passionnée par le monde, ses enjeux, ce que chaque humain, par la plus petite de ses actions, peut engendrer dans le monde, par le déterminisme logique et par notre vie, qui n'est qu'une perception d'un vaste monde, influencée par nos sources d'informations. Si on part du postulat que nous ne pouvons être omniscients, alors le recours aux autres et notamment aux médias pour comprendre ce qui nous entoure et se tenir au courant de l'actualité du monde, c'est à dire de notre planète, car nous savons qu'un évènement qui a lieu même à 17000 km de notre palier de porte peut avoir des répercussions sur notre vie, est une nécessité. En ce sens le journaliste a le choix entre vouloir donner des clés à ses lecteurs pour comprendre le monde dans lequel il vit, en se plaçant d'un point de vue le plus objectif précis, c'est à dire en ne donnant pas un cliché d'une scène monté dans une séquence, comme pourrait le faire le vile critique littéraire dénué de considérations respectueuses envers ses victimes, mais une longue vue sur un fait, sur une réalité, pour donner à ses lecteurs ou spectateurs une vision sans point de vue qui lui permettra de réfléchir, OU leur servir une vision volontairement tronquée, pour faire de l'audience, de l'audimat, servir une cause qui lui est sienne, pour engendrer des faux-débats qu'il initie lui-même, auxquels pourtant des humains de sa société en feront les frais car sans défense, salis à jamais. Les mouvements fascistes, d'extrémisme religieux et de croyances sans réflexion continuent d'exister grâce aux personnes qui n'ont pas appris à traiter une information avec un esprit critique, qui n'ont pas l'expérience du sage, ou qui s'obnubilent sur une facette précise des problèmes sans prendre du recul. L'esprit critique ne peut se développer qu'en comprenant le monde dans sa globalité, en saisissant la géopolitique, la nature et la condition des humains; c'est à cette mission que je voue tout mon travail et j'entends bien la remplir. Lorsque je le pourrai, je créerai en France et dans le monde l'équivalent d'un serment d'Hippocrate, pour que les métiers du journalisme ne soient plus des nids à politiques addictés à la mise en scène et la surmédiatisation, mais des carrefours d'humains responsables, habités de la mission de rendre le monde meilleur, traitant les informations avec objectivité, en plaçant sur le même niveau toutes les informations parvenant de toute la planète, pour rendre justice aux hommes et continuer de considérer que nul être humain n'est plus important qu'un autre. Marie Rouana, le 14 janvier 2008




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2018
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales