le CO² héros de la procrastination humaine

Plus / environnement

par Barto Soumpcion, paru le mercredi 08 mars 2017

Paule Igone alerte les électeurs sur la menace climatique et pourquoi il est temps de réaliser que l'avenir est littéralement entre leurs mains.



La société humaine en crise de procrastination

Avec la révolution industrielle, puis l'avènement de la société de consommation on s'est habitué à consommer au-delà des ressources naturelles de la terre allouables par habitant, mais en plus, on a fermé les yeux sur les conséquences désastreuses de nos gaz à effet de serre.

«On ne peut pas dire qu'on ne le savait pas, qu'on le découvre: depuis les années 1960, des franges entières de la population sont conscientes que nous polluons trop, et que la manière avec laquelle nous continuons d'émettre des gaz à effet de serre sans rien faire pour endiguer cette croissante pollution est pire que quelqu'un qui se contenterait de fermer les yeux - le problème c'est que chacun pollue mais chacun attend que le voisin baisse sa pollution pour s'y mettre.»

Lorsque Paule Igone aborde l'aspect environnemental de son programme présidentielle à ses réunions de campagne, elle peine à intéresser les électeurs. «Apparemment, l'environnement c'est pour les autres» conclue t-elle, dépitée.

Paule Igone a développé un important volet sensé répondre à la problématique de la préservation de la planète et d’une croissance en phase avec notre environnement. «Partout on le voit il est possible de changer nos habitudes, de consommer non plus avec des plastiques, mais avec du bois, recyclable, d'utiliser des énergies propres, et pourtant, embourbé dans une folie consumériste qui n'a aucun sens, aliénée dans une pollution au nom de l'emploi, l'humanité ferme les yeux et se rend malade au travail pour acheter plus et polluer plus, et ainsi courir à sa perte...»


 Pour l'environnement la question de l'argent ne devrait même plus être posée: il s'agit d'un cas de force majeure, certes lent, mais primordial et vital

« Dans cinquante ans, on se demandera comment il fut possible d’inventer le moteur à explosion, de considérer que l’énergie nucléaire non recyclable pouvaient être des alternatives crédibles aux moulins à vent, au transport par voilier, au vélo, etc.
Pour l'environnement la question de l'argent ne devrait même plus être posée: il s'agit d'un cas de force majeure, certes lent, mais primordial et vital»

LES ÉMISSIONS DES SIX GAZ À EFFET DE SERRE COUVERTS PAR LE PROTOCOLE DE KYOTO ONT AUGMENTÉ DE 70 % DE 1970 À 2015


Chroniques sur le même thème





Mots-clefs environnement chiffre physique-chimie politique sciences société survie Paule Igone le parti incroyable 

Barto Soumpcion

Bartò Soumpçiòn est un jeune journaliste Argentin spécialisé dans les phénomènes sociétaux




Les évènements, personnages et firmes cités sur la plateforme ou les impressions de PuzzFuzz sont imaginaires.
Toute ressemblance avec des contemporains, vivants ou morts, ou avec des firmes existantes, ne serait que pure coïncidence.

Toutes les fictions dépeintes sur PuzzFuzz sont protégées par le droit d'auteur et de création et ne peuvent être reproduites sans l'authorisation de PuzzFuzz et de leurs auteurs respectifs. PuzzFuzz © 1995-2018
Droits réservés reproduction interdite
Conditions générales | Contact | Mentions légales